Le Zohar Quotidien # 3264 – Yitro – La rivière dans votre visage

Daily Zohar 3264

Holy Zohar text. Daily Zohar -3264

חסר כאן תרגום


Commentaire de Zion Nefesh:

Traduction par Philippe Lombard

Zohar Yitro

#95
La Torah est Zeir Anpin qui émane de Binah avec les 22 lettres. Elle est l’aspect d’une “rivière qui s’écoule d’Eden pour irriguer le Jardin” (Genèse 2 :10). La “Rivière” surgit avec toutes les lettres.
Les niveaux de l’âme de Rouah et Neshama qui sont dégagés de la Torah, sont formés avec la silhouette des lettres. Les lettres de l’âme d’une personne sont “imprimées” sur son visage.

#96
Rabbi Shimon précise que les formes des lettres viennent du père de l’âme qui est Zeir Anpin. La mère de l’âme provient de Malkhout avec l’aspect des quatre silhouettes des Créatures vivantes du Char sacré : le Lion, le Taureau, l’Aigle et l’Homme.
La forme que la mère façonne est visible du dehors, tandis que les lettres du père, Zeir Anpin, sont dissimulées dans le visage.

#97
Les différents groupes de silhouettes qui proviennent de la mère et qui s’expriment sur les visages sont ceux de l’Humain, du Lion, du bœuf et de l’Aigle. L’âme révèle la forme interne à l’extérieur, mais elle est immédiatement dissimulée.
Les visages “intérieurs” d’une personne ne peuvent être vus que par ceux dotés de la sagesse qui le leur permette.

Lección:
L’énergie d’une personne est sous le “masque” du corps qui est façonné par l’âme qui l’anime.
La plupart des personnes peuvent reconnaître des changements internes chez quelqu’un par ses expressions non verbales. Certains peuvent lire plus profondément en regardant dans les yeux d’une personne. Les gens faisant preuve de sagesse et d’un niveau spirituel élevé peuvent aller au-delà de ce qui est apparent, parce que leurs âmes s’étendent au-delà des limites de leurs corps.
Ils peuvent ressentir et “lire” les lettres qui véhiculent les énergies et “l’histoire” d’une personne. Et si leur niveau est très élevé, ils peuvent voir le futur de la personne.

La Torah existait avant la création du monde physique. Elle incarne le Code de la Création, et en tant qu’expression de l’ADN du monde, elle peut transmettre l’histoire de tout ce qui existe en ce monde. Les racines de nos âmes se trouvent dans la Torah dont elles tirent leur nourriture. Il est important que nos yeux se posent sur la Torah, c’est pourquoi la Torah est soulevée avant d’être lue.
La coutume appropriée est de soulever la Torah avant la lecture, en annonçant “ Voici la Torah que Moïse a apporté à Israël…”, en la plaçant ensuite sur la plate-forme de lecture qui est de préférence l’endroit le plus élevé dans la synagogue.
Lorsque la Torah est soulevée, la congrégation devrait se rapprocher pour voir les lettres.
Certaines communautés ont la coutume de soulever la Torah après la lecture. Ceci est dû au fait que certains prirent l’habitude de venir voir la Torah lorsqu’elle était soulevée, de regarder les lettres, connectant ainsi leurs âmes à la Torah, puis de quitter la synagogue avant la lecture. Pour l’éviter, l’élévation de la Torah fut reportée en fin de lecture.
Ceux qui sont trop éloignés d’une synagogue pour se connecter à la Torah le jour du Chabbat, peuvent de manière régulière, lire la Torah et le Zohar avec des études qui nourriront leurs âmes.
Plus nous étudions, plus élevé sera le niveau spirituel atteint, et plus serons nous capables de “lire” les gens dans le but de pouvoir les aider, et dans certains cas de pouvoir éviter que la négativité de certaines personnes s’immisce dans notre environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *