Le Zohar Quotidien # 3263 – Beshalah – Comment séparer la “mer”

Daily Zohar 3263

Holy Zohar text. Daily Zohar -3263

112. רַבִּי יִצְחָק אָמַר, בְּשָׁעָה שֶׁקָּרְבוּ יִשְׂרָאֵל לַיָּם, קָרָא הַקָּדוֹשׁ בָּרוּךְ הוּא לַמְמֻנֶּה הַגָּדוֹל שֶׁעַל הַיָּם וְאָמַר לוֹ: בְּשָׁעָה שֶׁעָשִׂיתִי אֶת הָעוֹלָם, מִנִּיתִי אוֹתְךָ עַל הַיָּם, וּתְנַאי יֵשׁ לִי עַל הַיָּם – שֶׁיִּקְרַע אֶת מֵימָיו מִלִּפְנֵי בָנַי, הִגִּיעַ הַזְּמַן עַכְשָׁו שֶׁיַּעַבְרוּ בָנַי בְּתוֹךְ הַיָּם. מַה כָּתוּב אַחַר כָּךְ? וַיָּשָׁב הַיָּם לִפְנוֹת בֹּקֶר לְאֵיתָנוֹ. מַה זֶּה לְאֵיתָנוֹ? לִתְנָאוֹ שֶׁהָיָה לוֹ עִם הַקָּדוֹשׁ בָּרוּךְ הוּא כְּשֶׁבָּרָא אֶת הָעוֹלָם.
113. וְהָיוּ יִשְׂרָאֵל חוֹנִים עַל הַיָּם, וְהָיוּ יִשְׂרָאֵל רוֹאִים אֶת גַּלֵּי הַיָּם עוֹלִים וְיוֹרְדִים. הֵרִימוּ עֵינֵיהֶם, וְרָאוּ אֶת פַּרְעֹה וְהָאוּכְלוּסִים שֶׁלּוֹ, וּפָחֲדוּ וְצָעֲקוּ, וַהֲרֵי נִתְבָּאֵר. הַיָּם רָאָה – מָה רָאָה הַיָּם? הוּא רָאָה אֶת אֲרוֹנוֹ שֶׁל יוֹסֵף, וּבָרַח מִלְּפָנָיו. מָה הַטַּעַם? [מִשּׁוּם] שֶׁכָּתוּב (בראשית לט) וַיָּנָס וַיֵּצֵא הַחוּצָה, וְעַל זֶה הַיָּם רָאָה וַיָּנָס, וְכָתוּב וַיָּסַר אֵת אֹפַן מַרְכְּבֹתָיו וְגוֹ’ אָנוּסָה מִפְּנֵי יִשְׂרָאֵל. מָה הַטַּעַם? מִשּׁוּם שֶׁרָאוּ אֶת אֶרֶץ מִצְרַיִם כְּאִלּוּ עוֹלָה בָּאֵשׁ, וְאָז אָמְרוּ אָנוּסָה מִפְּנֵי יִשְׂרָאֵל.


Commentaire de Zion Nefesh:

Traduction par Philippe Lombard

Zohar Beshalah

#112
Rabbi Yitzchak dit que lorsque les Israélites s’approchèrent de la mer, le Très-Saint, béni soit-Il, appela le ministre de la Mer et lui fit savoir que lorsqu’Il créa le monde et le choisit pour la Mer, Il l’avait préparé à diviser l’eau, pour que Ses enfants, les Israélites, puissent la traverser au moment opportun.

Exode 14 :27
“ וַיֵּט מֹשֶׁה אֶת יָדוֹ עַל הַיָּם וַיָּשָׁב הַיָּם לִפְנוֹת בֹּקֶר לְאֵיתָנוֹ”
“Alors Moïse étendit la main sur la mer, et au lever du jour, la mer revint à son état normal.”

Après que les Israélites eurent traversé la mer, Moïse relâcha la mer qui revint à la normale.
Le mot “ לאיתנו”, “à son état normal” est écrit avec les mêmes lettres que le mot “ לתנאיו” qui signifie “à ses conditions”.
La mer retourna donc aux conditions qui étaient les siennes après que Dieu eut créé le monde.

#113
Les Israélites virent les vagues de la mer s’élever et descendre devant eux, en sachant les Égyptiens derrière eux. Ils eurent peur et implorèrent Dieu. C’est à ce moment que Dieu ôta la “roue” de l’Égypte et que les Égyptiens se sont subitement arrêtés comme il a été expliqué précédemment.

Psaumes 114 :3
“ הַיָּם רָאָה וַיָּנֹס הַיַּרְדֵּן יִסֹּב לְאָחוֹר”
“La mer le vit et s’enfuit ; le Jourdain retourna en arrière.”

Le Zohar explique ce verset en disant que la mer a vu le cercueil de Joseph et s’enfuit, signifiant qu’elle ouvrit un passage pour que Joseph puisse la traverser.
La mer s’enfuit parce que Joseph avait reçu de grands mérites, lorsqu’il s’était enfui devant la femme de Potiphar qui avait essayé de le séduire pour avoir une relation sexuelle avec lui. Il avait gardé la pureté de son “Yésod” et mérité d’être appelé un Tzadik. Joseph avait par ailleurs demandé à ses frères et à ses enfants de prendre ses os avec eux lorsque Dieu viendrait les sortir d’Égypte pour les conduire sur la Terre Sainte promise à ses ancêtres.

Leçon:
Le Nil a donné la vie à L’Égypte. Les Égyptiens avait placé le cercueil de Joseph dans le Nil pour bénir ses eaux, comme Joseph avait béni l’Égypte par sa présence.
Sérah, la petite fille de Jacob, avait indiqué à Moïse, le lieu où avait été déposé le cercueil de Joseph. Il avait été construit en métal et superbement caché.
Moïse se tint au bord du Nil, appelant Joseph (עלה שור) à se révéler parce que le temps était venu de tenir leur promesse et de le sortir d’Égypte avec eux. (Exode 13 :19)
Le cercueil se mit à flotter sur l’eau afin que Moïse puisse l’emmener avec eux.

“ le Jourdain retourna en arrière.” est une référence à un autre miracle où l’eau est séparée. Il eut lieu lorsque Josué a voulu traverser la rivière du Jourdain. (Josué 3)
Lorsque les prêtres entrèrent dans la rivière du Jourdain, le courant s’arrêta pour les laisser passer.

Parce que le Jourdain coule du Nord vers la Mer Morte au Sud, l’eau s’est arrêtée de couler du côté Nord qui est l’aspect de retourner en arrière. À partir de cet endroit, les eaux continuèrent à s’écouler, laissant derrière elles la terre sèche afin que les Israélites puisse traverser et entrer sur leur Terre Promise.

Lorsque nous gagnons des mérites, nous intensifions la Lumière autour de nous et pouvons séparer “l’obscurité” pour la traverser en toute sécurité.
Une personne doté de lumière expérimente une réduction importante de la négativité dans son proche environnement, parce que la Lumière repousse l’obscurité dans tous les aspects de nos vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *