Le Zohar Quotidien #2874 – Chaye Sarah – Depuis combien « d’années » étudiez-Vous le Zohar durant la semaine?

Daily Zohar 2874

Holy Zohar text. Daily Zohar -2874

60. אָמַר רַבִּי תַּנְחוּם, הַמַּלְאָךְ קוֹדֵם וְאוֹמֵר לוֹ: רְאֵה מַה כָּתוּב לְמַעְלָה – וְעֶפְרוֹן יֹשֵׁב בְּתוֹךְ בְּנֵי חֵת. שִׁחֲתוֹ לִשְׁכֹּן בֶּעָפָר, וְהוּא מַקְדִּים וְאוֹמֵר לוֹ לְהַכְנִיס אוֹתוֹ הַגּוּף בְּחֶשְׁבּוֹן הַצַּדִּיקִים. זֶהוּ שֶׁכָּתוּב וַיַּעַן עֶפְרוֹן הַחִתִּי אֶת אַבְרָהָם בְּאָזְנֵי בְנֵי חֵת לְכָל בָּאֵי שַׁעַר עִירוֹ לֵאמֹר. מַה זֶּה לְכֹל בָּאֵי שַׁעַר עִירוֹ? רַב נַחְמָן אָמַר, אוֹתָם שֶׁנִּכְנְסוּ בִּכְתַב חֶשְׁבּוֹן פִּנְקָסוֹ. שֶׁאָמַר רַב נַחְמָן, וְכָךְ נִגְזַר [עַל] חֶשְׁבּוֹן, עַל יַד דּוּמָה נִכְנָסִים לְבָתֵּי הַקְּבָרוֹת, וּבְחֶשְׁבּוֹן הַפֶּתֶק עָתִיד לְהוֹצִיא אוֹתָם, וְהוּא מְמֻנֶּה עַל שׁוֹכְנֵי הֶעָפָר.


Commentaire de Zion Nefesh:

Traduction par Philippe Lombard

Zohar Chaye Sarah

#60

Genèse 23:10
« וְעֶפְרוֹן יֹשֵׁב בְּתוֹךְ בְּנֵי חֵת וַיַּעַן עֶפְרוֹן הַחִתִּי אֶת אַבְרָהָם בְּאָזְנֵי בְנֵי חֵת לְכֹל בָּאֵי שַׁעַר עִירוֹ לֵאמֹר »
« À présent Ephron était assis parmi les Hittites, et Ephron le Hittite repondit à Abraham en présence des Hittites, de tous ceux qui étaient venus aux portes de la ville »

Abraham demanda à Ephron de lui vendre la cave de Makhpéla pour y enterrer sa femme, Sarah.
Le nom « Ephron », « עֶפְרוֹן » a pour racine le mot « עפר » qui signifie « Sol », « Terre ». Ephron est l’aspect de Doumah qui enregistre tous les morts.

« de tous ceux qui étaient venus aux portes de la ville » se réfère à toutes les âmes qui passèrent entre les mains de Doumah et qui furent enregistrées dans ses livres.

#61

Genèse 23:11
« לֹא-אֲדֹנִי שְׁמָעֵנִי–הַשָּׂדֶה נָתַתִּי לָךְ, וְהַמְּעָרָה אֲשֶׁר-בּוֹ לְךָ נְתַתִּיהָ; לְעֵינֵי בְנֵי-עַמִּי נְתַתִּיהָ לָּךְ, קְבֹר מֵתֶךָ »
« Non, seigneur, écoute moi: Je te donne le champ, ainsi que la grotte qui s’y trouve. Je te les donne à la vue des fils de mon peuple. Enterre ton mort. »

Rabbi Yosei indique que le « champ » et la « grotte » représentent le trésor de la paix et du repos.
Rabbi Shalom stipule que les Tzadikim qui se consacrent à la Torah méritent 200 mondes pour leur dévotion dans l’étude.

Cantiques des Cantiques 8:1
« כַּרְמִי שֶׁלִּי, לְפָנָי; הָאֶלֶף לְךָ שְׁלֹמֹה, וּמָאתַיִם לְנֹטְרִים אֶת-פִּרְיוֹ »
« Ma vigne, ma propre vigne, reste devant moi. Toi, Oh Salomon, tu peux avoir mille sicles et ceux qui garderont les fruits, deux cent. »

Les récompenses pour ceux qui consacrent leurs vies à l’étude de la Torah sont importants.
L’étude du Zohar nous déconnecte de la mondanité et « tue » les désirs du corps afin de permettre à l’âme d’atteindre des niveaux spirituels plus élevés.
C’est sacrifier le corps à l’instar du mouton sur l’autel.

Psaumes 44:23
« כִּי-עָלֶיךָ, הֹרַגְנוּ כָל-הַיּוֹם נֶחְשַׁבְנוּ, כְּצֹאן טִבְחָה »
« Cependant pour toi, nous sommes tués toute la journée, nous sommes vus comme un mouton destiné à l’abattage. »

La prière du Chémah Israël est prise de la Torah.
Lorsque nous la récitons et que nous méditons pour accepter les quatre types de mort, c’est comme si nous nous étions tués nous-mêmes pour la sainteté de YHVH.

Rabbi Shalom Buzaglo et Rabbi Mordechai Sharabi nous indiquent qu’une heure d’étude du Zohar et de la Kabbale équivaut à un an d’étude du premier niveau de la Torah, correspondant aux histoires et à leur sens littéral.
Une heure d’étude du Zohar pendant le Chabbat équivaut à 75 années d’étude littérale.

Depuis combien « d’années » étudiez-Vous le Zohar durant la semaine? Et pendant le Chabbat?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *